MONSANTO

LE MONDE SELON MONSANTO

monsantoland

Watch the English Version on YouTube in 10 parts

Du continent américain à l’Inde en passant par l’Europe, une enquête magistrale et alarmante sur la multinationale américaine qui commercialise 90 % des OGM dans le monde. La société Monsanto, multinationale américaine née en 1901 à Saint Louis, dans le Missouri, et d’abord spécialisée dans l’industrie chimique, est devenue en un peu plus d’un siècle le leader mondial des biotechnologies, en particulier sur le marché des organismes génétiquement modifiés (OGM). Elle détient les brevets de 90 % du maïs, du soja, du colza ou du coton transgéniques cultivés dans le monde. Par le biais de rachats successifs, elle est en train de devenir le premier semencier de la planète et, à terme, c’est la chaîne alimentaire tout entière qu’elle pourrait contrôler. Mais c’est d’abord avec le Round Up, son herbicide “total” (longtemps estampillé “biodégradable”) qu’elle a commencé, à partir de 1974, à conquérir le monde. On lui doit aussi des produits aussi variés que le terrible agent Orange, massivement déversé sur le Viêt-nam par l’armée américaine, les PCB (pyralène en France, interdit au début des années 80), l’aspartame ou les hormones de croissance (interdites en Europe et au Canada).

Monsanto, avertit Marie-Monique Robin, est l’une des entreprises “les plus controversées de l’ère industrielle”

ENDGAME- ALEX JONES

ENDGAME – Blueprint for Global Enslavement

Movie by Alex Jones (139 mins) WATCH FULL SCREEN ON GOOGLE VIDEO

They Want You Dead For the New World Order, a world government is just the beginning. Once in place they can engage their plan to exterminate 80% of the world’s population, while enabling the “elites” to live forever with the aid of advanced technology. For the first time, crusading filmmaker ALEX JONES reveals their secret plan for humanity’s extermination: Operation ENDGAME. Jones chronicles the history of the global elite’s bloody rise to power and reveals how they have funded dictators and financed the bloodiest wars—creating order out of chaos to pave the way for the first true world empire.

Watch as Jones and his team track the elusive Bilderberg Group to Ottawa and Istanbul to document their secret summits, allowing you to witness global kingpins setting the world’s agenda and instigating World War III.

Learn about the formation of the North America transportation control grid, which will end U.S. sovereignty forever. Discover how the practitioners of the pseudo-science eugenics have taken control of governments worldwide as a means to carry out depopulation. View the progress of the coming collapse of the United States and the formation of the North American Union.

Never before has a documentary assembled all the pieces of the globalists’ dark agenda. Endgame’s compelling look at past atrocities committed by those attempting to steer the future delivers information that the controlling media has meticulously censored for over 60 years. It fully reveals the elite’s program to dominate the earth and carry out the wicked plan in all of human history.

Endgame is not conspiracy theory, it is documented fact in the elite’s own words.

Source: http://www.endgamethemovie.com

David Icke on the Alex Jones Show 10/6/2008

Part1

Part2 Part3 Part4 Part5 Part6 Part7 … more to come

J’accepte

Le système mis en place dans notre monde libre repose sur l’accord tacite d’une sorte de contrat passé avec chacun d’entre nous dont voici, dans les grandes lignes, le contenu.

Voici le contrat reconductible par tacite reconduction que vous signez chaque matin en vous réveillant simplement et ne faisant rien

TELECHARGER LE MP3, OU LE LIRE AVEC LE LECTEUR (8 minutes):

Mes chers amis,
Le 11 septembre marque le triste anniversaire d’une catastrophe hautement symbolique pour l’humanité.
Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en place dans notre monde libre repose sur l’accord tacite d’une sorte de contrat passé avec chacun d’entre nous, dont voici dans les grandes lignes le contenu :

1) J’accepte la compétition comme base de notre système, même si j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants,
2) J’accepte d’être humilié ou exploité a condition qu’on me permette a mon tour d’humilier ou d’exploiter quelqu’un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,
3) J’accepte l’exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,
4) J’accepte de rémunérer les banques pour qu’elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu’elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j’accepte implicitement). J’accepte aussi qu’elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l’argent qui n’est autre que celui des autres clients,
5) J’accepte que l’on congèle et que l’on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s’écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,
6) J’accepte qu’il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu’on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états,
7) J’accepte que l’on fasse la guerre pour faire régner la paix. J’accepte qu’au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J’accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d’armes et faire tourner l’économie mondiale,
8) J’accepte l’hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu’il s’agisse d’une énergie coûteuse et polluante, et je suis d’accord pour empêcher toute tentative de substitution, s’il s’avérait que l’on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l’énergie, ce qui serait notre perte,
9) J’accepte que l’on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu’il s’agit d’un ennemi et nous encouragent à le tuer,
10) J’accepte que l’on divise l’opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l’impression de faire avancer le système. j’accepte d’ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu’elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,
11) J’accepte que le pouvoir de façonner l’opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd’hui aux mains d’affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu’ils en feront,
12) J’accepte l’idée que le bonheur se résume au confort, l’amour au sexe, et la liberté à l’assouvissement de tous les désirs, car c’est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,
13) J’accepte que la valeur d’une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu’on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu’on l’exclue du système si elle n’est plus assez productive,
14) J’accepte que l’on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l’éducation et de la santé des générations futures,
15) J’accepte que l’on mette au banc de la société les personnes agées dont l’expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l’univers) nous savons que l’expérience ne se partage ni ne se transmet,
16) J’accepte que l’on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j’ai de la chance de vivre en occident. je sais qu’entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,
17) J’accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l’avenir de la vie et de la planète,
18) J’accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu’on me le signale explicitement. J’accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l’agroalimentaire de breveter le vivant, d’engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l’agriculture mondiale,
19) J’accepte que les banques internationales prêtent de l’argent aux pays souhaitant s’armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu’il vaut mieux financer les deux bords afin d’être sûr de gagner de l’argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s’ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,
20) J’accepte que les multinationales s’abstiennent d’appliquer les progrès sociaux de l’occident dans les pays défavorisés. Considérant que c’est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu’on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l’homme et du citoyen, nous n’avons pas le droit de faire de l’ingérence,
21) J’accepte que les hommes politiques puissent être d’une honneteté douteuse et parfois même corrompus. je pense d’ailleurs que c’est normal au vu des fortes pressions qu’ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise,
22) J’accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l’agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident,
23) J’accepte que le reste de la planète, c’est-à-dire quatre milliards d’individus, puisse penser différemment à condition qu’il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d’expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,
24) J’accepte l’idée qu’il n’existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d’une conscience et d’un langage, ce n’est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,
25) J’accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu’aujourd’hui tout ceci n’existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l’entendons sans cesse dans nos discours politiques,
26) J’accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l’explication du mystère de nos origines. Et j’accepte que la nature ait pu mettre des millions d’années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,
27) J’accepte la recherche du profit comme but suprême de l’Humanité, et l’accumulation des richesses comme l’accomplissement de la vie humaine,
28) J’accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J’accepte l’augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d’éléments radioactifs dans la nature. J’accepte l’utilisation de toutes sortes d’additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c’est qu’ils sont utiles et sans danger,
29) J’accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu’elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,
30) j’accepte cette situation, et j’admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l’améliorer,
31) J’accepte d’être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,
32) J’accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J’accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,
33) J’accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m’empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.

Fait par amitié sur la Terre, le 11 septembre 2003.

L’économie pour les nuls

Petite leçon d’économie pour les «archi nuls», par un non moins nul

Une crise boursière fait toujours se poser la question :
« Mais tout cet argent perdu par la bourse, que devient-il ? Où va-t-il ?».
C’est une bonne question, qui renvoie déjà à ce qui détermine la valeur des choses.
Une maison, un tableau, une action boursière… ont une valeur liée au coût de leur fabrication (elle-même liée aux mêmes critères), à la valeur de l’entreprise et à son bilan (les 2 sont liés aussi), et beaucoup de cette valeur est liée à la loi de l’offre et de la demande, dite « du marché », ainsi qu’à une part de « mode ».
Bref, la valeur des choses en argent, est très relative, suggestive et fluctuante, voire totalement abstraite, une question de convention en quelque sorte. Et l’argent qui leur est attaché est en fait virtuel, c’est encore plus évident pour les valeurs boursières. C’est vrai pour tout ce qui peut s’acheter, se monnayer.
Il n’en est pas de même pour les choses de la vie, de la nature.
Ainsi, la valeur que nous attribuons à la vue, à la possibilité de marcher, de respirer, à un instant de bonheur avec des amis, sa compagne (ou son compagnon), ses enfants… tout cela n’a pas de prix, dans tous les sens de l’expression, car ce qui constitue la vraie Vie, 100 % authentique, n’est pas monnayable (et ceux qui le croient, le paient très cher un jour ou l’autre…).
Mais revenons à l’argent.
Des gens créent, détiennent, gèrent et “distribuent” l’argent.
On les appelle des Grands banquiers.
Vous avez remarqué que toutes les bourses du monde sont collées à ce qui se passe aux USA, et que la « FED* » est au cœur de tout cela.
*La Réserve fédérale (Federal Reserve System), appelée souvent Federal Reserve ou Fed, c’est la banque centrale privée des Etats-Unis.
Elle a été créée par le Federal Reserve Act, dit aussi Owen-Glass Act. Les banques suivantes sont à l’origine de cette fondation :
Rothschild Bank of London ; Rothschild Bank of Berlin ; Warburg Bank of Hamburg ; Warburg Bank of Amsterdam ; Lazard Brothers of Paris, Israel Moses Seif Banks of Italy ; Chase Manhattan Bank of New York ; Goldman, Sachs of New York ; Lehman Brothers of New York ; Kuhn Loeb Bank of New York.

Les petites mains : les Petits banquiers locaux :
Un Petit banquier collecte l’argent des gens qui en ont, pour le prêter à ceux qui n’en ont pas assez, et qui en ont besoin pour créer une activité.
Ce faisant, ceux qui empreintent, créent des richesses (et des intérêts), un argent qui retournera à la banque, la boucle est bouclée.
L’art d’un Petit banquier est donc de faire travailler les autres pour lui, c’est ce qu’il appelle avec un bel euphémisme :
« Faire travailler l’argent ».
Mais si les choses vont mal, qu’à force de faire n’importe quoi avec l’argent des autres (le nôtre), que le Petit banquier n’a plus d’argent à prêter, que se passe-t-il ?
C’est le cas aux USA.
C’est simple, souvenez-vous pour le Crédit Lyonnais, le Petit banquier se retourne alors vers l’Etat et son budget, les fonds publics,
c’est-à-dire encore nous, notre argent…
Un argent que l’Etat lui redonne volontiers puisque ceux qui tiennent l’Etat sont aux ordres du Grand banquier, et pour cause, c’est le Grand banquier qui a financé leur campagne électorale… démocratique…
Ils ne sont en place, eux et pas d’autres, que par le bon vouloir du Grand banquier, le vote n’étant qu’une… formalité pour gogos manipulés.
Le Petit banquier se retrouve donc réapprovisionné en fonds à prêter, en profitera pour racheter les actions et biens à bas prix, et cela peut repartir pour un tour. Aux contribuables de rembourser intérêts et capital au Grand banquier, via le budget de l’Etat…
C’est sans fin… merveilleux, non ?

PS : Petite précision pour les super archi nuls, dans « Grand banquier » dans le texte, il faut comprendre « maître du jeu » (comme « Rothschild », par exemple, et pour ne nommer personne…).
Idem pour les « élus »… on ne parle pas des conseillers municipaux !
Les plus serviles alimenteront tout de même un des viviers dans lequel seront puisés les futurs grands serviteurs de… “l’Etat”… et là, dans “Etat”, il faut comprendre « maîtres du jeu »…

Bon, c’est peut-être un peu simpliste et donc réducteur, mais dites-vous bien que dans le détail des dessous des pratiques bancaires, c’est encore beaucoup, beaucoup plus sordide…

Travaillez bien… et surtout, votez bien…

Les points sur les “i” :
L’émission de la monnaie est le monopole d’intérêts privés, Morgan, Rockefeller, Rothschild, etc., qui ont le contrôle des Réserves Monétaires mondiales, qu’il s’agisse de la Federal Reserve Bank of America (dite FED), de la Banque du Canada ou de la BCE.
Ils émettent de la monnaie fictive qui se résume à des créances alpha numériques sur un ordinateur, sans même avoir les réserves couvrant ces prêts. Ils vont jusqu’à faire l’économie des coûts d’imprimerie des billets. Par contre, ils réclament évidemment des intérêts eux sonnants et trébuchants aux Etats emprunteurs. Ils ont ainsi endetté les Etats avec des intérêts cumulés qui représentent jusqu’à 90% de la dette.

Ghislaine Saint Pierre Lanctôt est médecin et clinicienne québécoise, auteure des best-sellers “La Mafia Médicale”, “le Procès de la Mafia Médicale” et plus récemment du livre “Que diable suis-je venue faire sur cette terre ?”.

Un mandat d’arrestation a été prononcé le 3 mars 2008 pour défaut de comparaître à l’encontre de Ghislaine Lanctôt. Le 6 juin 2007, l’Agence du revenu du Canada avait signifié une sommation de comparaître le 18 juin 2007 en cour du Québec de Granby pour répondre à sept chefs d’accusation relatifs à l’impôt et pour omission de produire des déclarations de revenus.

QUE SE PASSE-T-IL ?
« Jusqu’en 1994, j’ai accepté de payer les impôts pour l’entité fictive appelée “contribuable”, une corporation que le gouvernement a créée, qui lui appartient et qui porte le nom de LANCTOT, GHISLAINE. Je croyais contribuer ainsi au bien public et je le faisais avec entrain. Que s’est-il passé pour que je stoppe complètement cette pratique?

C’est par obéissance à mon “âme et conscience” que j’ai pris cette décision, depuis que je sais que :

1. Les impôts ne servent pas au bien public. Ils vont directement dans les coffres des banquiers internationaux – propriétaires de la Banque du Canada – qui les utilisent pour financer les armes et les guerres, entre autres…

2. La Banque du Canada n’appartient pas au Canada. Elle est un cartel de banques privées internationales qui créent la monnaie canadienne.
Ce pouvoir de création de la monnaie était exclusif au gouvernement canadien. Il l’a cédé à la Banque du Canada en 1913. Depuis lors, le gouvernement emprunte (avec intérêt composé) de l’argent qu’il pouvait créer lui-même, sans coûts. C’est ainsi qu’une dette s’est constituée et que le peuple, les “contribuables” donnés en garantie, se saignent à blanc pour en payer uniquement les intérêts.

3. Les services fournis par le gouvernement ne sont pas payés par les impôts. Ils sont financés à même de nouveaux emprunts encourus régulièrement. D’où la croissance constante de l’inflation et de la dette – capital et intérêts -.

4. La dette est fictive, virtuelle. C’est une fausse dette. Aucun argent n’a été prêté par les banquiers propriétaires de la Banque du Canada. Ce sont des écritures sans aucune réserve qui sont enregistrées et utilisées. C’est de l’argent fictif, créé à partir de rien. Il n’y a pas de vraie dette !

5. Les impôts sont à contribution volontaire pour les particuliers. Il n’y a pas de loi qui impose aux femmes et aux hommes vivants – des êtres humains en chair et en os – de payer l’impôt sur leurs revenus. Seules les corporations – des personnes fictives – sont tenues de payer l’impôt sur leurs profits (revenus moins dépenses).

EN PAYANT LES IMPOTS :
– Je me fais complice de tromperie et escroquerie publiques.
– Je participe au financement des guerres et génocides dans le monde. Les Principes de Nuremberg n’interdisent-ils pas toute forme de collaboration, directe ou indirecte, avec un “crime contre la paix, un crime de guerre, un crime contre l’humanité” ?
– J’endosse la dépossession des petits par les gros, je crée l’injustice sociale. Devant ce constat, mon âme m’interdit formellement de contribuer aux impôts. D’ailleurs, même chez les autorités, le message est ambivalent quant au comportement à adopter. C’est établi, il faut toujours obéir aveuglément aux ordres des autorités. Sauf que, parfois, il faut obéir à sa conscience plutôt qu’aux ordres des autorités…

Je suis consciente de la perturbation qu’occasionne, pour les systèmes établis, l’obéissance à mon ‘âme et conscience’. Peu importe le prix à payer, je demeure fidèle à mon ‘âme et conscience’. C’est elle qui gère ma vie et je lui ai donné carte blanche. Quelle que soit l’issue de cette aventure, je me réjouis de contribuer à l’évolution de la conscience humaine. Après tout, n’est-ce pas pour cela que je suis sur terre ?! ».
Ghislaine Lanctôt

Source: http://artemisia-college.org/L’economie_pour_les_nuls-00-050-02-0179-01.html

bond de conscience

La fin de la peur

Une entrevue avec Ghislaine Lanctôt, Idéssique en Devenir . . .

PS: Le 3 avril 2008, soit une semaine après le tournage de cet entrevue, Ghislaine Lanctôt fût
arrêtée par deux membres de la Gendarmerie Royale du Canada.
Cette arrestation fait suite à un mandat d’arrestation prononcé contre elle le 3 mars 2008 pour avoir omis de se présenter à la Cour du Québec, à Granby.
Madame Lanctôt refuse de priduire ses déclarations d’impôts depuis maintenant 13 ans.
Refusant également de signer les conditions de remise en liberté lors de son passage à la Cour du Québec le 7 avril, Ghislaine Lanctôt fût conduite à la prison Tanguay de Montréal où elle demeure détenue jusqu’à la tenue de son procès, le 28 mai 2008.

Pour plus d’informations sur “Ghis”, un site:
je me souviens de qui je suis

About the current situation

Benjamin Fulford (9 September 2008)

Phone interview with Benjamin Fulford (MP3 link)

George Green (2 September 2008)


Conversation with George Green
(MP3 link)

The economy collapse

Firewall

The history of the current financial crisis and what MUST be done avert doom.

L’histoire de la crise financière actuelle et ce qu’il DOIT être fait pour éviter le carnage.

~~~

Money as debt

Where does money comes from? Is it available in limited quantities? Is it really the government that creates it? A lot of surprises and an obvious causality link with the current and indispensable need of economic growth. By Paul Grignon, 2006.

VIEW FULLSCREEN ON GOOGLE VIDEO

Une vidéo de Paul Grignon (2006), sous-titrée officieusement en français. Mais d’où vient donc l’argent ? Est-il présent en quantités limitées ? Est-ce bien le gouvernement qui le crée ? De grosses surprises sont au rendez-vous, dont un lien causal évident avec l’actuel et indispensable besoin de croissance économique continue …

New dollar notes

Do the new U.S.$ bills contain hidden pictures of the World Trade Center and Pentagon attacks?

Well…fold a dollar bill in this way:

The $5 bill

The $10 bill

The $20 bill:

The $50 bill:


Finally, the $100 dollar bill:

And last but no least, the Pentagon building at the back of a $20:


The Pentagon ablaze

“Coincidences” or proof of a Masonic hidden message ?

source: foldmoney.com

CODEX ALIMENTARIUS

THIS CONCERNS EVERYONE, THAT INCLUDES YOU!!

The codex is something that wants to eradicate by making illegal all medicinal alternatives to their industrial trade system, (food supplement, naturopathy, chinese medecine, your grand mother’s recipe etc…)  and it will regulate the vitamins, minerals AND pesticides included in all the food available in the shops.

They decret we as human can survive with only 28 vitamins and they’ll allow 10 of the WORST chemicals (pesticides) known to man to be included in the food, whether on the GM fruits and vegetables or the hormones and anti-biotics they give to animals that make meat, milk and derivated products (milk, cheese, butter, fats etc etc…)

They unsuccessfully tried in 2005 to make it adopted globally, they will try again in december 2009.
Once into force, it will KILL 3 BILLIONS of Humans (half of the planet), 1 by starvation, 2 by malnutrition.

All this with the help of the World Health Organization / Organisation Mondiale de la Santé (WHO / OMS)

ha ha

Its part of the GLOBAL GENOCIDE that is being organised over the the last decades, which will be talked about in this blog.

NOW WATCH THIS VIDEO.

[A talk by Dr Rima E Laibow about the Codex Alimentarius Commission.]

VIEW FULL SCREEN ON GOOGLE VIDEO

.

Here is a concise  text about the facts YOU NEED TO KNOW. For the big speech, go here

~

In a few words, the Codex Alimentarius is a set of rules in food, that was put forward by war criminal (WW2 gaz providers) released from jail in 1963, to “harmonize” ALL international food trade (worth $400 billions) by regulating ingredients (vitamins, minerals AND pesticides) in food.

It is obviously officially presented as health protection system for humans, animals and vegetation of a country that import food made in another country, a system that would help agricultors to trade better and finally help to end misery and hunger.  (see the result 40 years later).

Since 1950, the majority of our aliments lost 50% of its nutrients, and cancer increased 300%.

Behind its philantropic appearance, the Codex is merely an extension of a secular occult USA organisation whose secret vocation is total exploitation of mankind.

Its objectives are to outlaw all kind of alternative medecine related to vitamins, natural therapies, food complement or anything that sets itself as a concurrent. This state of mind that presides the pharma-chemicals industry largely explains the systematic destruction of independant scientific innovations for the last 50 years..

The dissidents who refuse to comply with the CA have to pay a hugefine. (ex: Europe currently pays every year $116.8 millions to refuse to import hormone-fed veal.)

The scientist’s revolutionnary discoveries in nutritional therapies (regardless of the secular medecine that is being almost totally wiped out) are not marketed by the pharmaceutical industry, they are discredited and considered as enemies as they constitue a threat to the “Disease Business”.

In 2002, euro deputies adopted laws in favour of the pharmaceutical industry that aimed at a regulation for all natural therapies and food supplements. 438 millions petition from citizens flooded the euro-deputies’s offices, but the laws were adopted whatsoever.
A real insult to democracy.
A legion pharma lobbyist are constantly influencing law makers to control regulating organisms, to manipulate medical research and education.

What the CA comity tried to put into law in 2005:

  1. Suppress all natural food supplement. All will be replaced by 28 synthesis products (low dose cause toxic) and will only be available in pharmacy with prescription.
  2. All alternative medecines such as acupuncture,  energetic, ayurvedic, tibetan medecine…  will become progressively forbidden.
  3. Agriculture and animal alimentation will be regulated according to the norms of the pharmaco-chemical complex, forbiding aswell the so-called bio-dynamic agriculture.
  4. The legally certified Human food  must be irradiated  (eg : Cobalt irradiated – the technique term used to reassure the population being « ionisated ».)

The Codex Alimentarius will control the access to essential aminated acid fish oils, vitamines and minerals. The controls expansion will operate progressively, slaying all alternative medecine, natural or ancestral.

CAREFUL: THE TEMPORARY FAILURE OF THIS PROJECT IS TO BE REITARATED – WATCH OUT!

11 septembre – LOOSE CHANGE en francais

loose change 2nd edition

La soi-disante contre enquête du 11 septembre, LOOSE CHANGE, sous-titré en Français.

REGARDER EN PLEIN ECRAN SUR GOOGLE VIDEO

L’excellent blog du directeur de Losse Change, est sur loosechange911.com

Une autre version Francaise de la 2nde édition en meilleure qualité est hebergée sur nous-les-dieux.org

11 SEPTEMBER – 7 years later

loose change 2nd edition
LOOSE CHANGE:

The so-called best documentary on 911, give us a break one might say, but this nonsense has dramatically changed the world we live in, and it’s still shifting.

VIEW IT FULL SCREEN ON GOOGLEVIDEO

~

The excellent blog of the film maker, is on loosechange911.com

A better quality video is also hosted on nous-les-dieux.org

.

flash news

925 millions (+75millions since 2007) of people in a state of starvation in the world. ——————————————————————-

vatican info 2008

925 millions (+75 millions depuis 2007) de personnes souffrant de famine dans le monde. ————————————————————————–

vatican info 2008